Des montréalais à l’assaut des côtes Corses!

Les côtes Corses méritent d'être vue.

Rapprocher la ville de Montréal au Canada de l’île Corse peut sembler impossible à première vue, mais inviter les amoureux du vélo et du camping canadiens à faire un voyage en Corse de Montréal pourra sûrement faire des miracles. Sur cette île magnifique, le camping peut être pratiqué au bord de la mer, aux abords d’une rivière, à la montagne, à la campagne et en forêt, tout est possible selon la réglementation en vigueur appliquée dans les lieux qui seront choisis. C’est un contact direct avec la nature et tous les éléments qui la composent par contre le camping sauvage est interdit.

Le camping est devenu très sophistiqué avec la multiplication des camping-cars dotés de tous les appareils et fonctions ultras modernes, nous allons plutôt nous intéresser au camping classique, c’est-à-dire vivre sous une tente de manière temporaire. Avant de partir à l’aventure et établir son campement, il y a un certain nombre de préparatifs à effectuer.

Il est possible de louer tout un éventail de modèles de tentes: de la tente pour une ou deux personnes, à la tente pour six personnes ou plus mais pour un confort appréciable il vaut mieux se limiter à quatre personnes adultes, les vélos peuvent aussi être loués pour plus de facilité. Il vaut mieux éviter les campings les pieds dans l’eau, comme ceux de Porto-Vecchio situés dans le sud de l’île, dont la popularité va en augmentant et qui sont plus onéreux. Au contraire, il est conseillé de privilégier les campings qui sont placés dans l’arrière pays et qui permettent de découvrir de merveilleux sites à vélo loin de la foule.

Cependant, peu importe la popularité de la région choisie, il est important de réserver votre emplacement de camping un peu à l’avance pour bénéficier d’une bonne place loin des sanitaires et des restaurants. Ensuite, il faut penser à vérifier sur internet ou à demander par téléphone la liste des services proposés par le camping afin de se préparer au mieux, n’allez jamais camper seul, loin de tout et n’oubliez pas d’adapter vos vêtements au lieu où vous irez, privilégiez de la vaisselle et des couverts en plastique, munissez vous d’une poêle, d’une casserole, d’une table, des chaises pliables et d’une glacière. Pour ce qui est de la nourriture, des aliments secs, faciles à préparer sont préférables et des conserves. Enfin, quand on campe en famille, il faut penser à la sécurité, c’est pourquoi il est crucial de ne pas oublier une trousse de secours, les traitements médicamenteux, une lampe et des piles de rechange, une carte de la région, une boussole et un couteau suisse.

Ces quelques jours en pleine nature corse permettront de faire des randonnées en vélo de visiter de nombreux lieux historiques, des réserves naturelles comme le désert des Agriates qui offre aux touristes des plages et des paysages superbes, lors de ces promenades ne surtout pas oublier d’emporter un téléphone pour les urgences, une trousse de secours, une carte, une lampe, de l’eau, des barres chocolatées dans un sac à dos, c’est plus pratique pour pédaler ou marcher. Il y a la possibilité de pêcher selon la réglementation, de se baigner à la mer ou à la rivière.

Le jour du départ tout doit être emballé et nettoyé, c’est un signe de politesse et de respect pour les nouveaux arrivants. Et voilà, quelques jours bien remplis en pleine nature à pédaler pour aller à la rencontre des corses, se délecter de leurs produits régionaux, faire des photos et repartir avec de merveilleux souvenirs de ce bout de terre qui mérite son nom d’île de beauté, la balle est dans le camp de Montréal, pourquoi ne pas essayer?


Internet

Pourquoi apprendre à maîtriser internet ?

Le monde moderne ne peut plus se passer d’internet. Même  les enfants se connectent à longueur du temps depuis leur Smartphone pour voir ce qu’on raconte sur leur photo de profil ou encore pour lire les commentaires sur un post récent qu’ils ont fait. Quant aux adultes, leur travail les oblige à se connecter pendant plusieurs heures sur internet. Découvrez pourquoi l’outil internet est devenu incontournable de nos jours sachant que tous les domaines y sont étroitement liés notamment le cinéma, l’ éducation et autres.

Promouvoir ses activités

Si vous voulez faire la promotion de vos activités, il n’y a pas mieux qu’internet. Pour cela, vous devez créer un site internet, un blog ou une boutique en ligne que vous allez ensuite bien référencer. Une fois que votre site, blog ou boutique online est bien référencé, vous pouvez vous attendre à un trafic exceptionnel sur votre site. Les clients potentiels viendront voir ce que vous proposez et ils en parleront également autour d’eux. Votre site gagnera alors en e-réputation et il ne vous reste plus qu’à formuler des messages d’accroche percutants afin de mieux sensibiliser vos clients/ cibles potentiels.

Faire des achats en ligne

L’achat en ligne est aujourd’hui la tendance. Désormais, tout s’achète en ligne : vêtements, chaussures, électroménagers, appareils électroniques, œuvre d’art, lunettes et même les formations. Si vous ne maîtrisez pas internet, vous ne pourrez pas profiter de cet atout considérable. En effet, l’achat en ligne vous évite le déplacement. Plus la peine de faire le tour des magasins pour acheter quelque chose. Il vous suffit de vous rendre sur un site de e-commerce comme Amazon ou Cdiscount. Sur de tels sites, vous avez juste à faire la recherche du produit, à le mettre dans votre panier et à valider votre achat. Votre colis vous parvient alors en un délai record. Par ailleurs, il est parfois nécessaire de faire l’achat auprès des sites des distributeurs agréés pour les produits cosmétiques ou encore pour les aliments. C’est une question de sécurité, car auprès de site peu connu, ce genre de produits n’est pas fiable.

Arrondir ses fins de moins

Le travail en ligne existe bel et bien. Si vous n’êtes pas encore un spécialiste du domaine, vous pouvez exploiter quelques sites qui acceptent de vous rémunérer pour des services bien précis. Encore une fois, on parle ici de complément de revenus, mais non de la source de revenus principale. Au fur et à mesure que vous exploitez internet, vous pourrez trouver des sites plus rémunérateurs que d’autres. Sans internet, vous ne pouvez pas vous faire de l’argent sans bouger de chez vous. C’est un très grand avantage dans la mesure où internet fait désormais partie de la vie de l’homme moderne.

Se divertir

Internet offre un certain nombre de distractions. On ne se lasse jamais de surfer sur internet, car les nouveautés ne manquent. Rien que sur Facebook, certaines personnes arrivent à se connecter pendant plus de 8h. Alors, imaginez ce qu’on peut faire grâce à internet. Les plus passionnés se connectent du matin jusqu’au soir. Ce qui est tout à fait compréhensible surtout si ce sont des professionnels du web.

Par ailleurs, d’autres formes de distraction comme le cinéma sont également liés à internet. Aujourd’hui, ceux qui n’ont pas le temps d’aller en salle de cinéma peuvent profiter des Streaming vidéo en ligne. 

 

Et le festival Italien de Bastia dans tout ça ?

Ce festival de cinéma, organisé depuis plusieurs années et l’occasion de promouvoir les cinéma italien auprès d’un public toujours plus nombreux qui vient de loin pour découvrir différents artistes et création du court métrage au long métrage dans notre chère ville de Bastia. La corse est donc à l’honneur mais pas que !

Un nombre important de film sont en compétition et le public participe de manière active à la sélection officielle .

Notons ici un de nos film préféré :

La felicità è un sistema complesso

de Gianni Zanasi

Scénario : Gianni Zanasi, Michele Pellegrini, Lorenzo Favella
Image : Vladan Radovic
Montage : Rita Rognoni
Musique : Niccolò Contessa
Interprétation : Valerio Mastandrea, Hadas Yaron, Giuseppe Battiston, Filippo De Carli, Camilla Martini, Maurizio Donadoni, Teco Celio, Daniele De Angelis, Maurizio Lastrico, Paolo Briguglia, Domenico Diele
Producteur : Rita Rognini, Beppe Caschetto
Production : Pupkin Production, IBC Movie, Rai Cinema
Année : 2015
Durée : 1h57

Enrico (Valerio Mastandrea) exerce un métier hors du commun : dans le milieu des affaires, il se lie d’amitié avec des chefs d’entreprise incompétents et dépassés par les problèmes économiques. Il gagne leur confiance pour les convaincre de vendre leur entreprise en déclin au profit de ses patrons, la famille Bernini. Enrico est le seul à exercer ce métier, et il n’échoue jamais.

On fait donc appel à ses services le jour où les époux Lievi décèdent dans un tragique accident de voiture et laissent à leurs deux enfants la charge de leur grande entreprise. Filippo a 18 ans et Camilla 13 (Filippo De Carli, Camilla Martini). Le jeune âge de ces nouveaux « clients » devrait être un avantage pour la réussite de cette affaire. Mais au contraire les circonstances et l’arrivée inattendue d’Achrinoam (Hadas Yaron), la petite amie de son frère Nicola (Daniele De Angelis) amènent Enrico à douter du bien-fondé de son activité.

Lea

de Marco Tullio Giordana

Scénario : Marco Tullio Giordana, Monica Zappelli
Image : Roberto Forza
Montage : Francesca Calvelli
Musique : Franco Piersanti
Interprétation : Vanessa Scalera, Linda Caridi, Alessio Praticò, Mauro Conte, Antonio Pennarella, Diego Ribon, Matilde Piana, Bruno Torrisi, Roberta Caronia, Annalisa Insardà, Stefano Scandaletti, Andrea Lucente
Producteur : Francesca Ventura, Angelo Barbagallo
Production : Bi.Bi Film, Rai Fiction
Année : 2016
Durée : 1h35

Lea est inspiré de la véritable histoire de Lea Garofalo qui a passé sa vie à fuir la ‘Ndrangheta (la mafia calabraise) et à obtenir justice pour ses méfaits. Lea (Vanessa Scalera) naît et grandit en Calabre au sein d’une famille mafieuse. Elle tombe amoureuse de Carlo (Alessio Praticó), fortement impliqué dans les affaires de la ‘Ndrangheta. Ensemble ils ont une fille, Denise, que Lea tente d’éloigner du cercle mafieux dans lequel elle voit le jour. Elle décide donc de témoigner contre son compagnon et toutes deux entrent dans le programme national de protection des témoins. C’est le début d’une fuite perpétuelle pour leur survie, entre déménagements et changements d’identité, alors qu’elles sont traquées par Carlo et ses hommes de main. Ces derniers profitent d’une suspension du dispositif de protection pour organiser la disparition de Lea en affirmant qu’elle s’est enfuie. Mais Denise (Linda Caridi) n’est pas dupe de cette mise en scène : elle poursuit la lutte engagée par sa mère jusqu’au jugement et à l’incarcération de son père Carlo et de ses collaborateurs.

Assolo

de Laura Morante

Scénario : Laura Morante, Daniele Costantini
Image : Fabio Zamarion
Montage : Esmeralda Calabria
Musique : Nicola Piovani
Interprétation : Laura Morante, Piera Degli Esposti, Francesco Pannofino, Donatella Finocchiaro, Marco Giallini, Angela Finocchiaro
Producteur : Luigi Musini, Olivia Musini
Production : Microundici, avec la contribution du MiBACT
Année : 2016
Durée : 1h37

Flavia (Laura Morante) a franchi le seuil délicat de la cinquantaine. Son éternel manque d’assurance est le fruit de l’héritage encombrant légué par son premier demi-siècle de vie : deux enfants et deux ex-maris, qu’elle fréquente toujours ainsi que leurs nouvelles épouses en qui Flavia voit des modèles hors d’atteinte. Dans le vide sentimental qui l’entoure, ses amies ne lui sont d’aucun secours. Quant aux rares rencontres amoureuses, ce sont autant d’échecs qui ne font qu’augmenter son sentiment d’angoisse. Au gré de situations souvent cocasses et soutenue par l’affection inconditionnelle que lui voue la petite chienne de ses voisins de palier, Flavia tente de reconstruire son estime de soi. Aiguillée par les conseils judicieux d’une psychothérapeute âgée (Piera Degli Esposti), Flavia est déterminée à décrocher le permis de conduire qui lui échappe depuis toujours.